Le Président Fondateur


agedikoglu

ALİ GEDİKOĞLU est né en 1965 à Antalya en Turquie. Il s’est installé en France à partir de 1983. Ali GEDIKOGLU s’est engagé activement dans la vie associative en 1985. Il a été choisi pour occuper des fonctions importantes au sein d’organisations associatives régionales de premiers plans. Ali GEDIKOGLU a été très inspiré par le fonctionnement des associations de migrants de divers horizons qui étaient soutenues par des financements publics pour leurs activités sociales et culturelles tout en étant présentes dans de nombreuses plateformes. Dès lors, il était clair qu’il fallait quitter le fonctionnement traditionnel et entretenir de bonnes relations avec les autorités françaises.

Il a été à l’initiative de la création de l’association « Jeunes Turcs » à Belfort (cette terminologie n’est en aucun cas en relations avec l’expérience négative du mouvement du même nom qui sévissait à l’aube de la création de la République turque).

  Cette association a recueillie un certain nombre de bons résultats sportifs, ce qui fut à l’origine de la création d’une fédération d’associations du même type. Cette fédération pris le nom de COJEP (Conseil de la Jeunesse Pluriculturelle) France en 1993. A partir de cette date, l’une des activités principales de COJEP France fut l’organisation de colonies et de séjours de vacances. Cette activité qui a été poursuivie jusqu’en 2002 a vu le passage de milliers de jeunes au sein du réseau.

  En 1998, Ali GEDIKOGLU rompait définitivement les liens avec son fonctionnement au sein de organisations communautaires traditionnelles et opta pour l’indépendance totale du mouvement cojépien. Il décida d’être le moteur de la transformation du COJEP. COJEP France, qui jusque lors était replié sur lui-même allait passer à un fonctionnement transparent, ouvert sur l’extérieur et totalement libéré des mouvements politiques ou communautaires tout en étant capable de tracer son propre chemin. Gedikoğlu compris que les personnes originaires de Turquie choisissaient de s’installer durablement et définitivement en France. Il partagea ce constat avec son entourage en ajoutant que COJEP devait jouer un rôle majeur dans cette nouvelle situation. Désormais, cette idée qui trouva un écho important offrait de nouveaux horizons au mouvement cojépien.

   La Participation Démocratique ainsi que ses corollaires qui limitaient la participation effective, l’Egalité des Droits, la Lutte contre les Discriminations et la Citoyenneté devinrent la priorité de COJEP. En 2003, Ali GEDIKOGLU œuvra pour la création de COJEP International. En 2005, il léguait ces responsabilités sur le plan national aux Coordinations Régionales qui venaient de voir le jour. Les membres actifs depuis 25 ans, qui ont été présents dans toutes les étapes de l’évolution du mouvement forment aujourd’hui le Conseil de Présidence. En parallèle, les jeunes qui ont intégré le mouvement ont su apporter vitalité, énergie et savoir-faire. Grâce à cela, le mouvement avança plus vite vers ses objectifs. Chacun avait la possibilité de prendre des initiatives au sein de Cojep.

  De nouvelles structures virent le jour dans des domaines divers et variés tels que le social, l’économie, la culture ou l’éducation. Bien ancré dans les pays d’Europe Occidentale, COJEP se tourna vers l’Est et se développa dans les Balkans, le Caucase, le Moyen-Orient et l’Eurasie. C’est à partir de cette période que Cojep se concentra sur les activités internationales. De nombreuses activités ont été réalisées avec le Conseil de l’Europe, l’ONU, le Parlement Européen, l’OSCE, l’UNESCO, en Turquie et dans les Balkans.

  Grâce à ce travail COJEP construisait de solides relations diplomatiques et internationales. COJEP International obtenait des statuts spécifiques au Conseil de l’Europe, à l’Unesco et aux Nations Unies et entretenait des relations privilégiées avec les autres institutions intergouvernementales. Ali GEDIKOGLU à travers son leadership, sa capacité d’organisation, de coordination, de gestion et de propositions de projets, influença le chemin que suit COJEP depuis un quart de siècle.

   Sa motivation constante et sa volonté à toujours obtenir des résultats sont devenues les principales caractéristiques de COJEP. En parallèle, Gedikoğlu a été le Réalisateur et le Producteur d’un documentaire sur les Turcs de France. Il a été les producteurs des émissions hebdomadaires « Fransa Günlügü – le quotidien en France » et « Muhabir özel – correspondant spécial » sur la chaîne turque TRT. Ali Gedikoğlu est actuellement Président de COJEP International. Il est marié et père de trois enfants.

Articles about Makeup Artists But by night they use their skills to paint a picture of death, punctuated with scars, bloody cheap Michael Kors handbags gashes and deformities. For makeup artists, Halloween is a super job creator. Theme parks and other haunted attractions employ dozens of artists to turn actors into zombies, demons, crazed mutants and other assorted freaks. But the holiday can mean Michael Kors From China long hours, with Halloween events stretching from the early afternoon to the early morning hours. cheap michael kors ARTICLES BY DATECoachella 2014: Parties lift fast food, bumper cars to VIP status April 12, 2014 By Jessica Gelt Hello Day No. 2 of the Coachella Valley Music and Arts Festival! What? You can’t hear me through your throbbing Day No. 1 hangover headache ? No matter. Soldier on, dear festival goer, and head to michael kors handbags outlet one of these off the hook events, where an open bar will surely cure what ails you. Today’s post takes a michael kors handbags comprehensive look at Saturday and cheap michael kors Sunday’s shenanigans. SATURDAY Neon Carnival: Perhaps the best and literally the brightest of all of Coachella’s
Anxiety And Panic Episodes Anxiety and panic attacks can appear potentially terminal. Having experienced the anxiety of a panic attack myself, I know how scary it can be. In my case, I was so worried that I went to the trauma room of the local hospice because I’d never heard of a ‘panic attack’ before. I thought I was having a coronary, and I was far too young for that. My chest was tight, I has breathing difficulties, and I literally thought I would die. It was not until cheap michael kors outlet the doctor told me I had nothing to stress about ( he informed me that I simply had a panic fit ) that I felt any kind of relief at cheap michael kors all. An anxiety michael kors cheap attack, or a ‘panic attack,’ generally occurs when the person least expects it. Often brought on by stress, they can happen all of a sudden and michael kors outlet set off a person to become short of breath, feel agony inside their body, and feel like they’re experiencing a significant medical problem due to the intense feeling of anxiousness. Panic fits are not potentially terminal, however, and they can be handled
Articles Connexes:

Bir Cevap Yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


*